Réaliser un wedding-cake bicolore

Bonjour,

Afin de fêter les 2000 fans de ma page facebook les gourmandises de Chani, je vous propose un tutoriel pour réaliser un wedding-cake bicolore, blanc et chocolat que j’ai reproduit il y a quelques temps.

Ce gâteau à l’origine a été créé par Shockley’s Sweet Shoppe, et il représente parfaitement l’alliance de la gourmandise avec l’élégance.

shockleys-sweet-shoppe-half-and-half-cake-2

 

Le défi était lancé !!! Et ce n’était pas chose facile. Je me suis posé mille questions sur la méthode à employer pour réussir ce challenge, puis je me suis lancée … je ne sais pas si ce que je vous propose ici est le plus simple, mais c’est de cette manière que j’ai procédé ;)

 

Tout d’abord, j’ai utilisé une succulente recette de gâteaux, je vous conseille vivement d’aller faire un tour chez mon amie Annabelle pour essayer sa recette de Victoria Sponge Cake. C’est par ici, et vous ne serez pas décu :)

Les proportions sont à adapter en fonction des diamètres de vos gâteaux. Pour ma part, j’ai fait 2 gâteaux de 15, 20 et 25 centimètres de diamètre à chaque fois.

Pour le 25cm, je suis partie sur la base donnée par Annabelle (soit 5 oeufs), pour le 20cm, j’ai réduit à 4 oeufs, et pour le 15 cm seuls 3 oeufs ont suffi, soit 24 oeufs en tout, et je vous passe le poids de beurre, sucre et farine associés ^^

Pour garnir ces gâteaux, j’a réalisé une crème meringuée au beurre, qui avait une saveur différente à chaque étage.

 

 

IMG_0293_800

 

Il est bien sur possible de réaliser ce gâteaux avec d’autres recettes, et d’autres garnitures :)

 

Les trois gâteaux ont été recouverts avec leur crème meringuée respective (spéculoos pour le petit, pistache pour le médium et caramel au beurre salé pour le plus grand)

 

IMG_0296_800

 

C’est là qu’a commençé une partie des difficultés : la couverture bicolore. Tout d’abord, j’ai procédé comme d’ordinaire, en étalant ma pâte à sucre sur 3 mm d’épaisseur. Mais j’ai placé celle-ci sur le gâteau seulement sur la moitié de celui-ci.

 

IMG_0297_800

 

Après l’avoir bien appliquée, et lissée, il restait à couper l’excédent au bas du gâteau.

IMG_0301_800

 

Pour être pile au milieu du gâteau, j’ai rectifié la découpe de la pâte à sucre à l’aide d’un couteau.

 

IMG_0302_800

 

Voilà qui est mieux :)

 

IMG_0303_800

 

J’ai ensuite placé un morceau de papier sulfurisé pile sur ma pâte à sucre blanche.

 

IMG_0309_800

 

 

J’ai étalé ma pâte à sucre chocolat normalement à 3 mm d’épaisseur, et l’ai appliquée sur mon gâteau. Grace au papier sulfurisé, et c’est là toute l’astuce, l’excédent ne pouvait pas coller sur la pâte blanche.

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0304_800

 

 

A l’aide d’un petit couteau, il suffisait de suivre le renflement fait par les deux épaisseurs de pâte à sucre pour couper la pâte chocolat le long de la pâte blanche.

 

 

 

 

 

 

IMG_0305_800

 

 

Un petit coup de lisseur, et le tour était joué !!!!! Allez, on reprend la même méthode, et on recommence sur les deux autres gâteaux, en décalant un peu la découpe à chaque fois. Ce n’était pas si compliqué au final, non ?

 

 

 

 

 

 

IMG_0306_800

 

A l’aide de tampons arabesques, j’ai ensuite marqué l’emplacement du futur décor en glaçage royal. Vous pouvez trouver ces tampons ici.

 

 

 

 

 

IMG_0307_800

 

 

Et maintenant, on assemble la pièce montée !!! Au centre de chaque gâteau, un « dowel », tube en plastique que vous trouverez ici, est inséré. Et en périphérie, ce sont des pics à pomme d’amour qui sont insérés. Cela permet au gâteau du dessous de soutenir le poids du gâteau du dessus, sans qu’il ne s’affaisse.

 

 

IMG_0308_800

 

 

Voici la pièce montée qui prend forme :)  Vous venez de réaliser un wedding-cake bicolore !!!! Il ne reste « plus qu’à » le décorer :)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0314_800

 

Comment procéder aux coulures de chocolat. Voici une question que je me suis longtemps posé… Et pourquoi pas une ganache ?? J’ai réalisé celle-ci avec 75g de crème liquide bouillie, 100g de chocolat noir et 5g de beurre (le beurre apporte son brillant à cette ganache). Il a fallu attendre un peu qu’elle se refroidisse, afin qu’elle reste fluide, coulante, mais juste assez pour ne pas dégouliner. Versée dans une poche a douille jetable, avec juste un petit bout coupé, j’ai laissé couler la ganache, étage par étage, en maîtrisant bien l’endroit ou je la versais. Et j’ai laissé un peu couler cette ganache sur le bord du gâteau pour obtenir cet effet dégoulinant.

 

IMG_0315_800

 

Pour masquer la jonction des côtés blancs du gâteau, j’ai réalisé un glaçage royal (1 blanc d’œuf et 6 fois son poids en sucre glace), placé dans une poche a douille, avec un embout cannelé.

 

IMG_0316_800

 

Et voilà des petites coquilles dressées tout autour de la partie blanche. On part du bord le plus éloigné, et on ramène par petite pression la douille vers soi. Et on recommence, coquille après coquille.

 

IMG_0317_800

 

Grace à un embout spécial, je peux changer de douille en utilisant toujours la même poche, et là, je prends une douille ronde fine pour repasser les marques faites au tampon avec la glace royale.

 

IMG_0318_800

 

Et voilà, on n’y voit plus que du feu :)

 

IMG_0319_800

 

Maintenant il reste à masquer la jointure entre les deux couleurs.

 

IMG_0320_800

 

J’ai étalé finement une bande assez large (une quinzaine de centimètres) de pâte à sucre, et l’ai plissé comme du tissus, en haut pour la placer sur la partie haute du gâteau inférieur. Puis j’ai recommencé sur l’étage intermédiaire, et j’ai fini par l’étage supérieur.

IMG_0321_800

 

Pour faire les fraises smoking, j’ai simplement trempé des fraises dans du chocolat blanc fondu. Ensuite, une fois le chocolat bien pris, j’ai trempé la fraise sur un côté puis sur l’autre dans du chocolat noir fondu. Et à l’aide d’un cure-dent trempé dans le chocolat noir fondu, j’ai dessiné les petits boutons. Une fois le tout refroidi, donc le chocolat bien dur, les fraises smoking ont été collées sur le gâteau à l’aide d’un peu de ganache restante.

 

IMG_0323

 

Qu’en pensez-vous ? Défi relevé ? en tout cas, je suis très fière d’avoir pu travailler sur un tel design. Mon seul regret et de ne pas avoir réussi à faire une couleur chocolat au lait, mais je craignais d’affadir cette jolie couleur chocolat. .

IMG_0325

 

 

J’espère que vous apprécierez ce tutoriel pour réaliser un wedding-cake bicolore et que vous ferez des merveilles grâce à lui.  N’hésitez pas à m’envoyer vos photos, et à me laisser un commentaire ou me poser des questions  :)

 

Avec toute ma gourmandise.

Les gourmandises de Chani

 

Laisser un commentaire